Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Zimbabwe Les défenseurs des droits de l'homme manifestent contre le mariage des enfants


société

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 1054 fois

Les femmes et filles zimbabwéennes ont marché mardi dans les rues de Harare pour manifester contre les remarques sur le mariage des enfants proférées par le procureur général Johannes Tomana.


M. Tomana a récemment déclaré que l'on doit écouter les filles de 12 ans qui souhaitent fonder une famille avec des hommes plus âgés car elles sont en mesure de donner leur consentement aux actes sexuels.
Ses remarques ont été vivement condamnées par les défenseurs des droits des enfants et des femmes.
Réunies sous la bannière du mouvement des droits de l'enfant, les manifestantes ont ensuite remis une pétition au ministère de la Justice pour demander la démission de M. Tomana et la nomination de quelqu'un capable de promouvoir les droits des femmes et des enfants.
"Nous l'appelons à faire quelque chose d'honorable et à démissionner, et s'il ne le fait pas, nous appelons le président à le limoger parce qu'il a jeté le discrédit sur les professions juridiques et le pays", ont souligné les manifestants dans la pétition.
Le Jour de l'enfance en Afrique le week-end dernier, le président Robert Mugabe a déploré la prévalence élevée des mariages des enfants au Zimbabwe, et a déclaré que son gouvernement pouvait bientôt interdire le mariage des personnes âgées de moins de 18 ans.
Selon l'Etude de santé démographique du Zimbabwe (2010-2011), 33 % des femmes au Zimbabwe sont mariées avant l'âge de 18 ans.
D'après le Comité africain des experts sur les droits et le bien-être des enfants, le Zimbabwe, tout comme la Guinée-Bissau, la Mauritanie, le Mali, le Nigeria, l'Ouganda, le Burkina Faso, l'Ethiopie, le Niger et le Tchad, affichent la prévalence la plus élevée de mariages des enfants du continent.
La loi nationale sur le mariage interdit le mariage des filles âgées de moins de 16 ans et prévoit qu'une fille entre 16 et 18 ans ne peut se marier qu'avec le consentement de ses parents. Fin



Autres titres

Zimbabwe reprise des activités chez les médecins 
Zimbabwe pluies torrentielles: 246 décès et d’autres dégâts matériels enregistrés 
Zimbabwe six enfants meurent par noyade au cours d'un baptême 
Plus de nouvelles





TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com