Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:48:57 AM Lundi, 23 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Rwanda Les Rwandais protestent contre l'arrestation d'un responsable du renseignement au Royaume-Uni


société

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 1372 fois


Des centaines de Rwandais ont manifesté devant l'Ambassade britannique à Kigali mercredi suite à l'arrestation la semaine dernière par les forces de l'ordre britanniques du chef du renseignement rwandais, le général Karenzi Karake.


Les manifestants scandaient des sligans condamnant le "mépris" du Royaume-Uni et brandissaient des portraits du responsable rwandais arrêté, qualifié de "héros de la liberté" du pays.
Plusieurs boutiques et bureaux étaient fermés cet après-midi pour cette manifestation, la dernière en date d'une série de manifestations approuvées par le gouvernement depuis l'arrestation du général Karake à son embarquement d'un vol de Londres vers Kigali samedi dernier.
Ces manifestations ont été organisées suite à la déclaration de la ministre rwandaise des Affaires étrangères et de la Coopération, Louise Mushikiwabo, qui a estimé mardi que les abus des systèmes judiciaires des puissances occidentales devraient cesser après l'arrestation de ce chef du renseignement.
Le haut-responsable rwandais a été arrêté suite à l'émission d'un mandat d'arrêt par un juge espagnol, et la Haute commission britannique à Kigali a publié un communiqué confirmant son arrestation par la police métropolitaine britannique le 20 juin sur la demande des autorités espagnoles.
"Il s'agit d'une obligation légale, suite à l'émission d'un mandat d'arrêt européen valide", indique ce communiqué, tandis que Mme Mushikiwabo a condamné cette arrestation, dénonçant une solidarité occidentale inacceptable pour humilier les Africains.
"C'est un scandale d'arrêter un responsable rwandais pour des divagations génocidaires", a déclaré Mme Mushikiwabo, apparemment en référence à une fuite d'informations sur des rapports de l'ONU en 2009.
Dans un message sur son compte twitter, le ministre rwandais des Affaires étrangères a remis en cause la crédibilité du pseudo- acte d'accusation publié par ce juge espagnol, soulignant que "du point de vue de l'Afrique, l'Europe n'est pas un modèle d'équité".
"La solidarité occidentale pour humilier les Africains est inacceptable", a déclaré Mme Mushikiwabo, ajoutant que les abus de la justice de puissances occidentales devraient cesser.
De son côté, la chambre basse du Parlement rwandais a décidé de convoquer le Haut commissaire britannique William Gelling pour l'informer des mesures adoptées après l'arrestation du chef des Services nationaux de renseignement et de sécurité par la police britannique à Londres.
Cette résolution du Parlement fait suite à une motion présentée par le vice-président du Parlement rwandais Abbas Mukama suite à cette action des autorités britanniques considérée comme une trahison politique à l'égard du Rwanda.
Le président du Parlement rwandais, Donatille Mukabalisa, s'est interrogé sur la raison pour laquelle des responsables britanniques ont décidé d'arrêter ce responsable rwandais alors qu'il y a des milliers de personnes responsables de génocide à l'encontre des Tutsis qui continuent de bénéficier de la protection de pays européens, dont le Royaume-Uni.
Par ailleurs, le gouvernement a contacté les autorités britanniques et demandé des clarifications sur ce qu'elle a qualifié "d'enlèvement d'un haut responsable de la sécurité".
"Le Rwanda gère la question avec le gouvernement britannique. Ils ont plus de détails sur l'évolution de cette situation", a déclaré le ministre rwandais de la Justice, Johnston Busingye. Fin




Autres titres

Rwanda décès tragique d’un réfugié congolais après des affrontements dans le camp de kiziba 
Rwanda l’onu honore la mémoire de ceux qui ont péri lors du génocide des tutsis au rwanda en 1994 
Rwanda le pape françois demande pardon à kagamé pour les manquements de l’eglise 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com