2:10:58 PM Lundi, 17 Juin 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo Les autorités togolaises dénoncent le Rapport 2014 d’Amnesty International


Politique

Telegramme228 | | Commenter |Imprimer Lu : 3753 fois
les-autorites-togolaises-denoncent-le-rapport-2014-d-amnesty-international


Yacoubou Hamadou, ministre des droits de l'homme et de la consolidation de la démocratie chargé de la mise en oeuvre des récommendations de la CVJR : « Le tableau qui a été peint a été trop noir et trop désobligeant pour notre pays »

Depuis la nuit de mardi à mercredi, Amnesty international a rendu son rapport de l’année 2014 sur l’état de la situation des droits de l’homme à travers le monde. Dans ce rapport, le Togo a été une nouvelle fois épinglé.

Et le tableau qui a été peint par ce nouveau rapport de cette ONG internationale est bien noir jusqu’à faire sortir les autorités togolaises qui marquent un désaccord avec ce qui est contenu dans ce rapport. Bref il est question d’un usage excessif de la force par les forces de l’ordre et de la torture et de mauvaises conditions de détention carcérales, le tout dans un climat d’impunité. Ce sont là des accusations que les autorités togolaises jugent inexactes, exagérées, outrancières. Ces dernières assurent tout mettre en œuvre pour limiter ces genres de dérive. La réaction du ministre des droits de l’Homme, Yacoubou Hamadou, en est bien l’illustration de ce désaccord, de cette colère. « Nous ne disons pas que nous sommes des saints mais je pense que le tableau qui a été peint a été trop noir et trop désobligeant pour notre pays. On ne peut pas se fonder sur des allégations sans même chercher à faire des recoupements des informations. Vous croyez que nous en tant qu’Etat nous allons donner des instructions pour que les gens soient maltraités dans les lieux de détention ? ». Toutefois, il reconnait qu’il peut y « avoir des bavures mais ça ne suffit pas pour qu’on accuse l’Etat comme si c’était une pratique institutionnalisée, comme si les agents de sécurité étaient investis exclusivement pour pratiquer des actes de maltraitance sur les détenus ».

Il a conclu en conseillant les responsables de ce rapport à « un travail assez fourni et puis faire preuve d’assez de discernement pour ne pas faire l’amalgame et accuser à tort un pays de cette manière ».

Pacôme S.




Autres titres

Pascal Adoko: 'Le gouvernement n'accorde aucune importance aux locales'
Togo - Pascal Adoko: 'Le gouvernement n'accorde aucune importance aux locales'
Municipales : Les têtes de liste se retrouvent à la CENI demain
Togo - Municipales : Les têtes de liste se retrouvent à la CENI demain
Elections locales/Invalidations des listes « dérangeantes » : La Coalition Rénovée en...
Togo - Elections locales/Invalidations des listes « dérangeantes » : La Coalition Rénovée en...
Sélom Klassou, en campagne déguisée dans Agoè
Togo - Sélom Klassou, en campagne déguisée dans Agoè
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
Assassinat des jeunes filles à Hédzranawoé : Des Ibos lynchés
1.  Togo - Assassinat des jeunes filles à Hédzranawoé : Des Ibos lynchés

2.  Togo - Pascal Adoko: 'Le gouvernement n'accorde aucune importance aux locales'

3.  Togo - Tentative d’évasion à la prison civile de Vogan : Deux gardes pénitentiaires blessés

4.  Togo - Le SYNBANK durcit le ton et lance 72h de grève

5.  Togo - Municipales : Les têtes de liste se retrouvent à la CENI demain



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média